Les partenaires du projet

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Partenaires

Les acteurs du projet lors du kick-off meeting - le 8 février 2018, FEMTO-ST, Besançon..

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

ACADÉMIQUES

---------------------------------------------------------------------------------------------------------

L'Université de Franche-Comté


Chef de file administratif et financier

- via l'institut FEMTO-ST :              l'expertise des équipes de FEMTO-ST en optique,                micro- et nanotechnologies, microsystèmes, informatique, fluidique, robotique, automatique, biomécanique et protéomiques permettra d'apporter des solutions innovantes aux outils de productions des MédI et de lever des verrous technologiques dans le projet.

- via l'UMR1098 :                               sa longue expérience d’étude sur les MédI en fait un atout majeur dans le projet car elle maitrise tout le processus de l’étude des phases précliniques jusqu’aux phases cliniques précoces.

L'Etablissement Français du Sang Bourgogne Franche-Comté

Des savoir-faire acquis par la manipulation de la cellule sanguine, l'EFS BFC s’est spécialisé dans la mise au point de Médicaments de thérapie innovantes en immunothérapie.

Il mettra au service du projet ses compétences en termes de recherche et développement comme en production et qualification des Médicaments Innovants, avec ses 2 salles blanches répondant aux exigences des bonnes pratiques de fabrication pharmaceutique.

L'EFS BFC intervient également via l'UMR 1098 dont il est une des tutelles.

Le CHRU de Besançon

Via le CICB INSERM 1431

Via son module « Biothérapie », le CICB INSERM 1431 participera à la conception et la préparation des études cliniques précoces dont les premiers MédI candidats feront l’objet et à la rédaction des documents réglementaires.

Par l’intermédiaire de son module « Innovations technologiques », il fera également le lien avec les acteurs des microtechniques.

La fondation FC Innov

via FEMTO Engineering

La fondation FC Innov intervient via FEMTO Engineering, son Centre de développements technologiques.

Il possède des compétences en structuration de surface par laser femto-seconde, en robotique, en intégration mécatronique et en microfabrication en salle blanches nécessaires au bon développement du démonstrateur technologique.

 INDUSTRIELS

------------------------------------------------------------------------------------------------

ILSA

Chef de file technique

ILSA aura en charge l’étude du démonstrateur technologique de fabrication d’un MédI ainsi que son industrialisation.

SMALTIS SMALTIS apporte ses compétences autour des moyens d’identification nouveaux et innovants de contaminations bactériennes lors du processus de fabrication du MédI ainsi que des bio-seringues bactériennes pour réaliser la transgénèse.
AUREA Technology AUREA Technology apporte son savoir-faire en détection d’évènements rares nécessitant une très grande sensibilité, comme par exemple, la détection de la présence de cellules en très faible quantité ou la présence de molécules spécifiques dans un mélange, ou d’une contamination bactérienne à très bas bruit.
DIACLONE Grâce à son expertise dans le diagnostic, Diaclone participe au développement de nouveaux tests biologiques pour apprécier la réponse des patients au MédI (biomonitoring), à la qualification des MédI ou la sélection des patients pouvant recevoir le MédI (Tests compagnons).
MED'INN'Pharma

Maîtrisant l’ensemble des processus de création d’un MédI, l'entreprise peut apporter son expertise dans toutes les étapes de leur fabrication.

La société ayant pour objectif la mise sur le marché d’un MédI, elle sera aussi un utilisateur du démonstrateur.

Bioexigence

Bioexigence maitrise les différentes étapes permettant de cultiver des ostéoblastes (cellules osseuses) humains. L’objectif est d’aller plus loin dans l’utilisation de ces cellules et de créer dans un avenir proche un substitut osseux autologue qui pourra être greffé aux patients.

C'est pourquoi Bioexigence sera un utilisateur des résultats du projet et du démonstrateur.